Comité de soutien à Jean-Luc Munro & son Vélo

Accueil » Délits de solidarité, pas tout seul !

Délits de solidarité, pas tout seul !

• 2011-2016 : cinq années d’acharnement juridique contre un militant de la LDH du Havre accusé d’avoir signé, en 2011, des attestations de logement au bénéfice d’une personne dont la demande de titre de séjour était en cours d’examen.
• 10 septembre 2014, TGI de Saint-Etienne : relaxe d’un prêtre poursuivi pour hébergement de demandeurs d’asile dans son église
• 12 juin 2015, TGI de Meaux : deux militants condamnés pour avoir mis à l’abri des Roms expulsés
• 15 juillet 2015, TGI de Perpignan : hébergement d’une famille arménienne par un militant de RESF
• 30 octobre 2015, TGI de Nice : un militant de No Border lourdement condamné
18 décembre 2015, TGI de Grasse : condamnée pour avoir accompagné 2 réfugiés à la gare d’Antibes
14 janvier 2016, TGI de Boulogne : condamné pour avoir tenté d’aider une enfant à voyager
7 avril 2016, TGI de Bonneville : condamné pour avoir hébergé une famille de Kosovars déboutés de l’asile
•23 septembre 2016, cour d’appel de Rouen (délibéré le 23 novembre)
•19 janvier 2017, TGI de Boulogne sur mer
A Calais, le 8 novembre 2015, elle observait une manifestation anti-migrants : elle est accusée à tort de violence à agent de police

Autres mobilisations en cours
sur le site du Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrées) :
<http://www.gisti.org/spip.php?article1399&gt;
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :