Comité de soutien à Jean-Luc Munro & son Vélo

Accueil » 2017 » janvier

Monthly Archives: janvier 2017

Des « délinquants solidaires » mobilisés à Lille et aussi dans toutes les régions de France

Trois rassemblements nationaux soutenus par 270 organisations organisées autour du GISTI signataires du manifeste « délinquants solidaires »

  • Lille le mercredi 8 février pour le procès de Jean-Luc Munro;
  • Paris le jeudi 9 février, prises de paroles de solidaires poursuivis;
  • Nice le vendredi 10 février pour le verdict du procès de Cedric Herrou.

Procès de Jean-Luc Munro, le mercredi 8 février à 14 heures, au Tribunal de Grande Instance de Lille (13 avenue du Peuple Belge).
Rassemblement à 12 h 30
 – Grand Place de Lille.

Di Mini Teatro interprétera la fable de maître Corbak « l’écolo, le policier et son vélo » avant un départ en musique à 13 h 10 pour le Palais de Justice.

proc-maitre-corbak

Publicités

Le dessin de François Boucq

boucq-repro

Reproduit sur papier cartonné 250 g/m2, format A3.

En vente au comité de soutien et dimanche 5 février à partir de 11 heures sur les marchés de LOOS, Wazemmes et Vieux-Lillle. 8 € ou plus.

Le comité aux marchés…

Le comité aux marchés…
Nous serons présents le dimanche 29 janvier :
– Le marché du Vieux-Lille de 10 h 30 à 12 heures
– Le marché de Loos le 29 janvier de 10 h 30 à 12 heures et le 5 février
– Le marché de Wazemmes le 5 février
Faites-nous signe si vous participer
et pour la participations à d’autres évenements à venir…

Bonne nouvelle ! Le juge a relaxé Laetitia.

Bonne nouvelle ! Le juge a relaxé Laetitia.

L’audience de Laetitia au TGI de Boulogne-sur-Mer se tenait aujourd’hui (jeudi 19 janvier).

Une vingtaine de militants étaient présents pour la soutenir.

Accusée de violence sur un gendarme (selon les dires de ce dernier et d’un témoin gendarme, elle se serait jetée sur lui et il aurait alors ressenti une douleur lui ayant irradié tout le bras) lors de sa participation à une manifestation dénonçant une manifestation de Pegida et autres groupuscules d’extrême droite à Calais à la fin de l’année 2015.

La substitut du proc’ a indiqué que les propos des gendarmes portés sur PV devaient faire foi (quel serait leur intérêt de mentir? et ils savent les risques qu’ils prennent s’ils font de fausses déclarations sur PV, ils sont assermentés, n’est-ce pas).

L’avocate de Laetitia a relevé toutes les contradictions présentes dans les déclarations du gendarme supposément violenté et dans ses déclarations et celle du témoin-gendarme. Elle a relevé également les différences importantes entre ces déclarations et les images vidéo présentées au juge.

Le juge a donc relaxé Laetitia.

Elle était heureuse et soulagée.

Nathanaël

 

Jeudi 19 janvier 2017 à 8 h 30, Lætitia sera au Tribunal de Boulogne-sur-mer

Accusée à tort de violences sur un fonctionnaire de police à Calais, le 8 novembre 2015.
 
Il y avait une quarantaine de militants présents à Calais ce jour là pour observer la manifestation de Pegida lors de laquelle un coran a été brûlé et des insultes racistes ont été proférées.
 
Lætitia faisait partie de ces observateurs et elle eu la surprise d’être convoquée au commissariat une dizaine de jours plus tard. C’est après avoir été auditionnée qu’elle a compris la gravité de ce qui lui était reproché et qu’elle a pu savoir quel policier l’accusait d’agression. Il est étrange que la militante n’ait pas été interpellée immédiatement si elle avait agressé un policier.
 
Lætitia a en sa possession deux vidéos de cette manifestation. La première montre le comportement agressif du policier envers un manifestant puis contre celui qui le filme. La seconde est tournée au moment de l’agression supposée de Lætitia contre le policier. On y voit le policier interpeller un manifestant, mais Lætitia est étrangement absente des images.
Rdv à toutes et tous au Tribunal de Boulogne sur Mer
Rien n’arrêtera notre détermination solidaire !
 
Je serai présent pour soutenir Lætitia, faites-moi signe si vous voulez m’accompagner, (probablement en voiture, il n’est pas possible d’être à 8 h en train)
Jean-Luc Munro

Abandon des poursuites contre Houssam El Assimi, pour en finir avec le délit de solidarité

La solidarité, plus que jamais un délit ?

Proc délit

Des citoyens et militants se trouvent aujourd’hui face à la justice pour être venus en aide à des personnes en grande précarité.
Dans le contexte d’état d’urgence et de « crise migratoire », des citoyens exprimant leur solidarité envers des migrants, réfugiés, roms, sans papiers… sont poursuivis en justice.
La loi peut constituer en délit l’aide à l’entrée et, à la circulation et au séjour des étrangers en situation irrégulière. Elle a été introduite à l’origine pour lutter contre ceux qui font le commerce du trafic et de l’exploitation des étrangers.
Dès 2009, les associations de défense des droits de l’homme et de soutien aux étrangers avaient dénoncé des effets dissuasifs de cette réglementation qui peut amener à sanctionner des aidants.
La mobilisation associative a permis plusieurs réformes dont celle du 31 décembre 2012 présentée comme la « suppression » du délit de solidarité mais qui se contente de préciser et d’augmenter les cas d’exemption de poursuite.
Mais des aidants continuent d’être inquiétés, convocation à la police, garde à vue…. ou punis, amendes, emprisonnement. Des motifs les plus divers sont utilisés pour condamner des personnes engagées dans ces actions solidaires.
Ces procédés d’intimidation doivent cesser, ceux et celles qui sont solidaires des personnes en situation régulière ou non et de précarité doivent être encouragées…
100 organisations associatives ou syndicales, nationales ou locales, publient un manifeste par lequel elles entendent dénoncer ces procédés.

Le comité sur le marche de Wazemmes, dimanche

Nous serons présents le dimanche 15 janvier au marché de Wazemmes, rue des Sarrazins, coté vers la rue Jules Guesdes de 10 h 30 à 12 heures
Faites nous signe aussi pour la participations à d’autres évenements à venir…

Nous serons présents sur les prochains marchés :

– Le dimanche 15 janvier au marché de Wazemmes

– Le dimanche 5 février au marché de Wazemmes et Vieux-Lille
– Le marché de Loos le 29 janvier et le 5 février
– Faites nous signe aussi pour la participations à d’autres événements à venir…